Quelques chiffres sur l'équitation en France

Les Français se passionnent pour l’équitation : ils sont plus de 2 millions à pratiquer, et 12 millions à en rêver.

Troisième sport olympique par le nombre de licenciés depuis 2007, l’équitation est depuis plusieurs années déjà le premier sport féminin en France.

La Fédération Française d’Equitation compte plus de 600 000 licenciés, dont plus de 470.000 femmes, soit 79,5% de cavalières;

La France compte 67 000 emplois dans le secteur équestre, plus d’un million de chevaux, et est la première nation européenne en matière de tourisme équestre.

« La plus noble conquête que l’homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal ». Cette célèbre phrase du Comte de Buffon, naturaliste du XVIIIe siècle, n’a jamais eu autant de résonance dans les préoccupations et les tendances du quotidien : économie, environnement, loisirs, sport, mode, comme en a attesté l'édition 2008 du Salon du Cheval de Paris.

Le cheval et les loisirs

Le tourisme équestre a pris une ampleur considérable ces dernières années. C’est notamment parce que le tandem découverte de la nature / randonnée à cheval fonctionne parfaitement : explorer des terres inconnues, aller au contact de populations nomades, découvrir d'autres modes de vie.

Les femmes et l'équitation

Le monde du cheval était, par tradition, masculin. Amorcée à la fin du XIXe siècle, la féminisation des sports et des loisirs équestres débute par une révolution culturelle : le passage de la monte en amazone à la monte à califourchon.  Aujourd'hui, les femmes représentent les trois quarts des licenciés de la Fédération française d'équitation.

Tandis que les femmes dominent les sports équestres, très logiquement, les métiers d’encadrement de l’équitation se féminisent. On compte environ 50% de femmes parmi les dirigeants   d’établissements équestres, et les moniteurs d'équitation sont le plus souvent des femmes. Les femmes, très majoritaires parmi les jeunes en formation du BP JEPS qui prépare au métier, sont nombreuses aussi parmi les guides et accompagnateurs de tourisme équestre, conjoints collaborateurs, grooms, et ce sont aussi des femmes qui assurent le plus souvent la gestion des centres équestres. 

Comment expliquer cet engouement des femmes pour l’équitation ? Quelques pistes :

L’équitation est un sport mixte où les femmes peuvent rivaliser à armes égales avec les

hommes. La réussite, même au plus haut niveau, est souvent féminine.

L’équitation est un sport de couple où la force athlétique du cheval est plus déterminante que celle du cavalier. Les hommes fuient les milieux devenus majoritairement féminins.

L’équitation est un sport exigeant. Les filles sont en général plus persévérantes que les garçons. Les filles sont plus grandes et plus précoces que les garçons au même âge. Les garçons apprécient peur  un milieu où ils ont du mal à prendre le leadership.